(EXEMPLE : « AUTOMATISATION DU CONDITIONNEMENT »)

Shopping de Noël et commerce électronique

Le shopping de Noël met en lumière le commerce électronique

Comment un emballage durable aide les détaillants à répondre à la demande et à réduire les coûts

La convergence de la croissance économique et de la confiance dans le commerce électronique 

Le consommateur américain est sorti de la pandémie de COVID-19 avec l'envie de dépenser. La santé de notre économie en est la preuve : nous avons conservé le taux de croissance économique de l'année 2020 et constatons une hausse continue en ce début d'année 2022 sur une base déjà élevée. Les consommateurs dépensent de l’argent, mais comme le montre la saison des achats de Noël 2021, la façon dont ils font leurs achats a changé. Le commerce électronique continue de gagner des parts de marché en tant que partie intégrante de plus en plus importante de l’écosystème d’achat.

Les achats en ligne étaient déjà en hausse bien avant la pandémie, et les confinements de 2020 n’ont fait qu’accélérer leur croissance. En 2015, le commerce électronique ne représentait tout juste que 8 % de l’ensemble des ventes. Cinq ans plus tard, il atteint jusqu’à 19 %1, et les habitudes d’achat indiquent que cette accélération va se poursuivre. Deloitte prévoit qu’au cours de la seule période des fêtes de fin d’année 2021-2022, les ventes de commerce électronique augmenteront de 11 à 15 % par rapport à l’année dernière, soit un rythme plus rapide que celui du commerce physique.2 À l’avenir, il est prévu que près de 60 % de toute la croissance de la vente au détail jusqu’au milieu de la décennie proviendra du commerce électronique, et d’ici 2026, les achats en ligne représenteront 27 % de toutes les ventes.3

En réponse à cette augmentation du commerce électronique et à l’évolution du comportement des acheteurs en raison de la pandémie, les détaillants réorganisent leurs espaces de vente au détail pour s’adapter à l’avenir du shopping. De nombreux détaillants ont déplacé l’exécution des commandes numériques vers des magasins, permettant ainsi aux clients d’acheter en ligne et de récupérer facilement leurs achats à proximité de leur domicile ou de leur lieu de travail, ou de se faire livrer chez eux depuis des magasins de proximité. Au quatrième trimestre 2020, par exemple, on estime que les magasins ont satisfait 60 % des commandes en ligne.4 

« Pour répondre à ce besoin croissant, le magasin du futur sera un centre hybride de marchandisage et de traitement des commandes, avec des sections pour l’expédition et pour les achats », explique Leon Nicholas, vice-président de Retail Insights & Solutions chez WestRock. « Qu’est-ce que cela signifie en matière d’emballage ? Alors que ces centres de traitement des commandes tirent de plus en plus parti de l’automatisation pour exécuter leurs tâches, de nouvelles exigences d’emballage verront le jour pour améliorer l’efficacité, notamment la taille, la forme et la saisissabilité. » 

Entre les besoins de traitement et d’expédition, cette dépendance accrue au commerce électronique signifie une augmentation inévitable de l’utilisation des matériaux d’emballage. Pendant ce temps, le développement durable s’avère plus important que jamais pour le consommateur. Selon une étude d’IBM,5 90 % des consommateurs interrogés ont déclaré que la pandémie avait affecté leur point de vue sur la durabilité environnementale, et 60 % sont maintenant prêts à changer leurs habitudes d’achat pour réduire leur impact environnemental. En outre, près de la moitié des consommateurs prêtent désormais attention à la quantité et au type d’emballage lorsqu’ils prennent une décision d’achat.6 Cette intersection de la sensibilisation accrue à l’environnement, de la croissance économique au sortir de la pandémie et d’une augmentation des achats en ligne a conduit le commerce électronique à un carrefour : il est temps de repenser l’emballage et le traitement des commandes en mettant l’accent sur la durabilité du commerce électronique.
 

Comment les détaillants y parviennent-ils ? 

Lorsque l’on repense l’emballage à travers le prisme du développement durable, l’utilisation de matériaux d’emballage écologiques à base de fibres qui sont renouvelables, recyclables et compostables, est une composante essentielle. L’impact de ce choix est considérable : selon une enquête Pulse Packaging de WestRock en 2020, 65 % des consommateurs déclarent que les emballages qui peuvent être facilement réutilisés ou réagencés ont un impact sur leur satisfaction du produit.7 Pour les achats en ligne, il existe encore plus de facteurs affectant l’emballage, car une plus grande variété de produits est expédiée en quantités variables. Dans cette nouvelle normalité, les détaillants sont confrontés au défi de créer des emballages de commerce électronique durables pour une gamme de produits plus large que jamais. 

L’emballage durable est au centre de tout ce que WestRock accomplit. Pour la seule année 2020, WestRock a lancé environ 30 nouveaux produits de papier et d’emballage avec des avantages définis en matière de durabilité sur toute une gamme de marchés finaux et d’applications. WestRock travaille avec un certain nombre de clients dans le secteur du commerce électronique pour remplacer le plastique par des emballages à base de fibres, y compris des envois postaux à base de fibres et des solutions de réduction de mousse.

L’engagement de WestRock à s’approvisionner en fibres de manière responsable et à promouvoir des forêts saines, tout en faisant progresser une économie circulaire, constitue une partie intégrante de cet objectif. « Les fibres produites dans nos papeteries sont envoyées aux installations de production, qui fabriquent et expédient des boîtes aux clients, y compris les boîtes de livraison de commerce électronique et Domino’s. Les boîtes qui parviennent aux usines de recyclage de WestRock sont récupérées, puis transformées en fibres pour recommencer le processus de fabrication du papier », explique Kevin Hudson, vice-président senior de la foresterie et des fibres recyclées chez WestRock. Les emballages recyclés créés par cette économie circulaire constituent un élément essentiel de la promotion de la durabilité du commerce électronique. 

L’utilisation de solutions d’emballage automatisées constitue un autre élément essentiel dans la promotion des emballages durables pour le commerce électronique. Des machines innovantes peuvent être utilisées pour créer des emballages de taille adéquate, ce qui génère des avantages durables substantiels. Des boîtes écologiques sont produites tout en réduisant la quantité de fibres nécessaire. Le besoin d’enveloppes amortissantes à bulles et de remplissages similaires, qui sont difficiles à recycler, est minimisé. De plus, cela permet à davantage de colis de rentrer dans un seul camion, réduisant ainsi les émissions de carbone dues aux gaz d’échappement. Enfin, cette approche réduit à la fois les coûts et les déchets pour les détaillants. Elle présente l’avantage supplémentaire de satisfaire le désir des clients d’avoir un impact en termes de protection de l’environnement, ce qui contribue à favoriser leur connexion et leur fidélité à long terme.

En matière d’automatisation et de machines d’emballage innovantes et durables, WestRock ouvre la voie. Les solutions d’automatisation de WestRock comprennent les éléments suivants :  
  • Les systèmes Box On Demand® offrent aux clients la flexibilité nécessaire pour créer des boîtes de taille parfaite pour des articles très variables ou de forme spéciale, en interne et à la demande.
  • Le système de sachets Pak On Demand™ offre une alternative durable aux emballages en plastique. Le système crée à la demande un sachet léger et recyclable en bordure de rue et scelle le colis en vue de son expédition, le tout avec un seul opérateur. 
  • BoxSizer® offre aux clients un moyen de dimensionner en permanence des empreintes d’emballage différentes en mesurant le volume vide de la boîte, en coupant, en pliant et en scellant chaque commande d’un ou plusieurs articles.
À l’approche de la nouvelle année, le recours accru des consommateurs aux achats en ligne signifie qu’une variété encore plus large de produits sera expédiée. Les détaillants auront besoin de solutions d’emballage durables qui répondent aux caractéristiques uniques du traitement des achats en ligne. L’utilisation d’emballages à base de fibres de la bonne taille pour répondre à ces besoins réduira les coûts tout en maximisant l’impact en matière de protection de l’environnement et en favorisant la connexion avec les clients. Il en résultera une augmentation de la durabilité du commerce électronique, ainsi que des bénéfices.
 

1Kantar
2Deloitte : les ventes au détail pour les fêtes devraient augmenter de 7 à 9 %
3Kantar
4Goldman Sachs
5Étude IBM : la pandémie de COVID-19 a eu un impact sur l’opinion sur le développement durable de 9 des 10 consommateurs interrogés
6EY : future indice 7 des prix à la consommation américain : comment satisfaire le consommateur durable
7 Enquête Pulse de 2020 sur les emballages WestRock

 
Powered by Translations.com GlobalLink OneLink SoftwarePowered By OneLink